Travel Reference
In-Depth Information
which various trees emerge, or rather their uniform effect emerges,
since it is not, for example, the individual birch trees, but their overall
grace ('élan gracieux') that stands out ('jaillit'). Nor are the maple trees
themselves highlighted, but rather the vague impression ('quelque
chose'), produced by the mass of branches ('la multitude des rameaux'),
visible only as a vaporous tint ('cette vaporeuse teinte grise'). Once
again, as with the ice crystals floating in the lake, the solidity of matter
has yielded to the fluidity of the image itself. Only the pines, seen not
against the land but against the light ('sur ce fond de clarté'), assume a
state of structural solidity and temporal immobility ('comme pétrifiée
dans le temps') in this scene of ephemeral fugacity rendered in a prose
that can well be characterized as highly Impressionist. 7
Marie-Victorin's 'sketches,' though intimately personal and Impres-
sionist, are ultimately bound to the land itself and thus to questions of
national identity, as we see in this passage from the chapter on 'L'île aux
Coudres,' where he observes 'la croix de l'islette' with his friend Albert:
Perçant la verdure du talus, un rocher, rongé de lichens rouges, surplombe.
Nous nous y asseyons pour regarder et pour rêver. Il a neigé autour de
nous, ou bien ce sont les céraistes et les graciles arabettes qui font leur
humble vie de fleur dont toute l'affaire est d'adoucir les angles, de couvrir
les nudités et de parfumer les vents … Au nord, la ligne brutale des Câpes
Raides dessine sur le ciel pâle un monstre noir accroupi dans la mer. Par
un effet de mirage, la côte sud paraît toute proche; la courbe onduleuse
des collines bleues y chemine sous la solide banquise des nuages éclatants.
Des groupes de points blancs que le soleil allume marquent les villages.
Voici Montmagny, plus bas le Cap-Saint-Ignace, l'Islet, Saint-Jean-Port-
Joli, Saint-Roch-des-Aulnaies. Ils dorment les villages, les beaux villages,
enivrés de lumière et de paix … Entre eux et nous, au loin, sur l'eau miroi-
tante, tremblent les fines perches de la pêche aux marsouins; elles encer-
clent un espace immense … Devant nous, au ras des crans couverts de
varech gluant, s'incline le vol noir des corneilles en maurade … Mais le
centre du paysage est bien la croix, la vieille croix noire qui rêve dans son
petit enclos, entre les pyramides sombres des épinettes … Le lieu n'a guère
changé depuis les jours lointains où le père de La Brousse célébrait ici,
dans l'ombre des arbres verts, le rite eucharistique. C'est le même horizon,
le même cri aigu des goélands, le même flot qui chante, tout pareil, sur les
crans limoneux. [85-7; Piercing the greenery of the embankment, a rock,
eaten away by red lichen, overhangs the scene. We sit on it to look and
dream. It has snowed around us, or else it's the chickweed and slender
 
Search WWH ::




Custom Search